Découvrir toutes les richesses du Sahara tunisien

Le Sahara tunisien, une destination à part entière

Présentation du tourisme saharien

Depuis la fin de l’année 1987, des mesures ont été prises pour inciter les touristes à visiter le Sahara. Le premier objectif était tout d’abord d’améliorer le tourisme tunisien en exploitant différents gisements et en commercialisant des produits originaux sur les marchés européens.

Le second but était de permettre aux régions situées autour du Sahara de tirer profit du tourisme pour relever leurs économies en préservant leurs patrimoines culturels et naturels. Depuis la mise en place de ces mesures, le tourisme saharien évolue peu à peu. Le Douz et Touzour accueillent, par exemple, en moyenne 250 000 touristes par an. L’expansion de ces régions se réalise donc par des dividendes issus d’un investissement soutenu.

Les régions touristiques sahariennes

Au total, il y a quatre grandes régions touristiques dans le Sahara, dont celle de Gafsa et du Jérid, les oasis du Tozeur et celles des montagnes Chebika, Midès et Tamereza qui abritent de grands hôtels. Ce sont les plus imposantes oasis de Tunisie.

Ensuite, il y a la région du Nefzaoua. Elle possède deux oasis, notamment Kébili et Douz situées au sud-est du Chott el-Jérid. Douz est le point de départ de la majorité des méharées vers le sud. La troisième région la plus importante du Sahara est celle des habitations des troglodytes de Matmata et des bourgs de Berbères qui ceinturent le désert. Enfin, tataouine et les 65 ksours est la quatrième région touristique saharienne. C’est le point de départ des grandes traversées du désert.

sahara-tunisien

Les sites à visiter dans le désert

Les attraits du désert

La porte du grand désert est située au sud de Tozeur et de Douz, afin d’admirer les dunes gigantesques du Sahara. La partie saharienne située à proximité de ce pays offre un magnifique paysage où s’enchaînent désert de sable, collines, vallées, crêtes et ridules.

Un peu plus loin, il est possible de voir des points d’eau indiqués par des palmiers. Ces oasis sont des lieux de regroupement pour les touristes et des points de passage pour les anciens nomades. Saafrane offre un cadre exceptionnel très prisé pour les haltes effectuées lors de la traversée du désert.

Tozeur

Cette ville est située à l’entrée du désert. Elle a été bâtie au milieu d’une grande étendue de palmeraie composée de plus de 400 000 arbres. Pour arriver à la médersa Sidi Abdallah bou Jemra, il est possible de passer par le quartier des Ouled El Halef et ses ruelles de brique ocre.

À la tombée de la nuit, il ne faut pas manquer le magnifique coucher de soleil visible depuis le belvédère.

31. janvier 2013 par Sherpal
Catégories: Guide de voyage en tunisie | Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *