Quelques recommandations à respecter pour un voyage réussi en Inde

Un voyage en Inde peut s’avérer enrichissant du moment que les backpackers restent vigilants, notamment sur les règles de santé. En réalité, ce pays de l’Asie du Sud regorge de sites touristiques fascinants. Cependant, il faut toujours être prudent, car ces endroits ne présentent pas les mêmes conditions d’environnement. D’abord, le principe de base dans cette contrée est de ne jamais boire l’eau du robinet, même en cas de chaleur extrême. Cette recommandation devra être respectée aussi bien dans les grandes villes que dans les milieux ruraux. Ensuite, il vaut mieux éviter d’ajouter des glaçons dans les boissons ou encore de boire du jus de fruits pressé pour ne pas avoir de diarrhées. Les seules options proposées sont soit de privilégier l’eau en bouteille, soit de faire bouillir de l’eau avant de la boire.

Les conseils à suivre pour éviter les infections et les maladies

Le territoire indien est vaste, le pays asiatique le plus proche durant un circuit Iran, avec une superficie totale de 3 287 263 km² pour être plus précis, si bien qu’il est épuisant de visiter tous ses sites incontournables en une courte période. En fait, la meilleure façon pour les randonneurs d’explorer les régions de ce pays est de planifier chaque circuit. De plus, ils ne devront prioriser que les attractions touristiques qu’ils préfèrent le plus. Ainsi, les routards seront moins fatigués et ne risqueront pas de tomber malade pendant leur séjour Inde. Par ailleurs, cette contrée est réputée pour ses spécialités culinaires. Elle dispose de nombreux restaurants de tout genre qui méritent d’être visités. Certes, la plupart des plats servis par ces établissements sont assurés, mais il vaut mieux bien regarder les repas et les boissons à déguster afin de ne pas avoir de problèmes gastriques. Pareillement, l’alimentation de rue est très appréciée dans cette destination. Toutefois, les nourritures comme les crudités et la glace ne sont pas très conseillées. De même, la consommation des crustacés et des viandes mal cuites ne devra pas être prise à la légère.

Les règles d’hygiène à respecter durant le séjour

Tout comme les règles d’hygiène à respecter pendant une vacances Kirghizistan, l’Inde dispose également de quelques informations importantes à partager aux étrangers qui sont soucieux de leur état de santé tout au long de leur voyage. Au cours d’une randonnée pédestre sur les plages indiennes, par exemple, les marcheurs devront se dispenser des promenades à pieds nus, principalement sur le sable ou les sols humides. Outre cette formalité, les aventuriers seront aussi recommandés de ne pas se baigner dans les eaux stagnantes, car les risques d’infection parasitaire sont élevés dans ce pays. Par ailleurs, lors des visites de parcs zoologiques, les enfants sont conseillés de ne pas toucher ni caresser les animaux qu’ils rencontreront. À la sortie de ces lieux, il est plus prudent de se laver les mains afin de réduire les situations hasardeuses.

17. janvier 2017 par Sherpal
Catégories: Autres destinations | Laisser un commentaire

Découvrir le mont Kenya en Afrique de l’Est

Le Kenya fait partie des destinations touristiques les plus réputées durant un voyage Afrique en raison de sa faune et flore variée. Ce pays abrite plusieurs animaux tels que les éléphants, les girafes, les lions, les léopards, les aigles et les hiboux. Il renferme également des savanes et des brousses sèches. Le mont Kenya est l’un des incontournables de cette contrée. Il est le 2e sommet le plus élevé de l’Afrique après le Kilimandjaro et se trouve à l’intérieur d’une aire protégée. Cette merveille de la nature a été découverte en 1849 par des Européens. La pointe Batian qui constitue sa plus haute cime culmine à 5 199 m En outre, les paysages exceptionnels de ce pic font de lui un site attrayant. En effet, cette montagne de volcan rouge comporte un massif accidenté coiffé de glaciers. De plus, elle est jalonnée de vallées et de lacs.

Un trekking au mont Kenya

Faire un trekking au mont Kenya est une activité intéressante lors d’un voyage en Afrique. En général, les randonneurs mettent en moyenne 4 à 5 jours pour gravir ce sommet. Pour cela, les aventuriers peuvent emprunter la voie Chogoria. Celle-ci est un accès pratique parce que la montée se réalise de manière progressive. De plus, cet itinéraire offre une vue splendide sur Gorges Valley et le lac Michaelson. En outre, la route Syrie mon est une option permettant d’atteindre ce pic, vu qu’elle propose de meilleures conditions d’acclimatation. En effet, peu de personnes choisissent ce trajet. Celui-ci est aussi jalonné de jolis paysages alpins et de forêts. Hormis ces 2 chemins, d’autres circuits tels que Kamweti, Burguret et Timaumènent les touristes au mont Kenya. À titre d’information, il est possible de combiner un trekking mont Kenya avec une ascension du Kilimandjaro lors d’un séjour Tanzanie.

Une faune et flore exceptionnelles au mont Kenya

Hormis un trek, un safari au parc national du mont Kenya s’avère propice à l’observation des animaux d’Afrique. Cette aire protégée comprend le Conservatoire de la faune sauvage de Lewa et la Réserve forestière du NgareNdare. Ces 2 sites sont inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1997 et sont intéressants à découvrir. En effet, ils abritent la plus grande population de zèbres de Grevy au monde. Par ailleurs, les ornithologues seront émerveillés par cette visite, car plusieurs espèces d’oiseaux sont visibles sur les lieux. On peut citer le hibou d’Abyssinie, le martinet de Shoa et l’ibis olive qui est une race locale du Kenya. Quant aux mammifères, les plus rencontrés sont l’éléphant, le daman des arbres, le rhinocéros noir et le léopard. Par ailleurs, le mont Kenya est réputé pour sa flore exceptionnelle, notamment l’importante extension d’une région de bambous sur les étages de montagnes et de subalpins. Il possède également des plantes rares et endémiques comme les immortelles et les renoncules.

16. janvier 2017 par Sherpal
Catégories: Autres destinations | Laisser un commentaire

La Tunisie est l’endroit rêvé pour vos vacances !

Vous préparez vos prochaines vacances et votre choix s’est finalement porté sur la Tunisie ?
Vous avez raison, la Tunisie est une destination de choix, aussi bien pour son climat que pour sa situation géographique et son histoire.

La Tunisie, une destination proche de la France

Malgré le fait qu’elle se trouve de l’autre côté de la Méditerranée elle est une destination que l’on pourrait presque qualifier de limitrophe avec la France.
Vous trouverez facilement des billets d’avion pour faire le trajet jusqu’à Tunis en deux heures environ depuis le Nord de la France. Si vous décollez de Marseille ou d’un autre aéroport dans le sud de la France le trajet sera bien entendu raccourci d’une petite heure.
Cette proximité avec la France vous permettra de voyager à petit prix, en période basse il est possible de trouver des billets d’avion pour moins de 100€ l’aller-retour. Vous pourrez réaliser quelques précieuses économies en utilisant un coupon de réduction sur internet.

La Tunisie, une destination à petit prix

Un autre point important à souligner est que la Tunisie est une destination très prisée des touristes du fait de son coût de la vie.
Vous pourrez généralement diviser par cinq, si ce n’est plus, le prix de vos sorties.
Un petit restaurant, un tour sur un marché ou une location de voiture sur place ne vous coûteront vraiment rien !

Une industrie du tourisme bien rodée

La Tunisie, en plus d’être une destination proche de la France et un pays au coût de la vie très abordable, est un pays qui connait parfaitement le tourisme. Ce secteur est presque vital pour le pays puisqu’il représente plus de 7% du PIB.
De grands groupes hôteliers sont présents sur place, vous pourrez facilement trouver un hôtel ou un club de vacances. La Tunisie soigne tout particulièrement son patrimoine culturel, que ce soit les vestiges datant de l’époque Romaine ou ce qui la suit. Si vous êtes passionné d’histoire il s’agit de l’endroit idéal pour vos vacances. Véritable carrefour elle dispose d’un nombre de monuments impressionnant.

24. mai 2016 par Sherpal
Catégories: Guide de voyage en tunisie | Laisser un commentaire

Visiter Tunis

Lors d’un voyage en Tunisie, visiter Tunis, la capitale, reste incontournable. Il est conseillé d’y passer quelque temps pour découvrir son patrimoine riche et varié. C’est également l’occasion de déguster et d’apprécier la gastronomie locale. Cette ville est aussi idéale pour les sorties.

Un patrimoine riche et préservé

Dans de nombreuses villes anciennes, les murs sont ravagés et il ne reste que des vestiges, mais ce n’est pas le cas à Tunis, car son patrimoine architectural est resté intact. Elle abrite plusieurs ruelles historiques permettant aux visiteurs de remonter dans le temps.

Les souks se trouvent dans la Médina. Il est à noter que celle dernière abrite jusqu’à 700 édifices. Cela inclut un grand nombre de mosquées, de palais appelés Dar et d’édifices funéraires. Il y a aussi des hammams, des fontaines, des ruelles commerçantes, ainsi que des logements disposant de portes ornées de couleurs et motifs particuliers. Les palais Dar Othman et le Dar Ben Abdallah se trouvent aussi dans la Médina. Ils arborent une architecture élaborée marquant le 18e siècle.

Le Musée national du Bardo est l’un des musées les plus connus du bassin méditerranéen. Il abrite l’une des plus grandes collections de mosaïques romaines du monde. Elles proviennent des fouilles archéologiques entreprises à Carthage, Utique et Hadrumète. Ce musée expose aussi des œuvres grecques et une collection de céramiques originaires du Maghreb et de l’Asie mineure.

Une gastronomie savoureuse

Pour garantir un séjour exceptionnel à Tunis, il est nécessaire de goûter la gastronomie tunisienne. De plus, les restaurants ne manquent pas en ville et ils proposent généralement le célèbre couscous tunisien (au mouton, au poulet ou au poisson). Vous pouvez également y goûter dans un hotel en Tunis.

Il y a aussi la salade Mechouia avec de l’ail, des oignons, des piments grillés et des tomates coupées en dés puis arrosées de citron et d’huile. Les visiteurs peuvent déguster le « brick » qui est une pâte feuilletée frite à l’œuf brouillé ou surmonté d’un œuf poché. Il y a également les pains « m’besse », « khobz ghannai », « khobz chiir », et le traditionnel thé à la menthe.

Des bons plans pour les sorties

Il est conseillé de découvrir Fondouk El Ghalla, le marché central de Tunis. Ils fascinent toujours les visiteurs avec ses étalages destinés aux poissons et aux poulpes. Il y a aussi des étalages réservés aux épices, aux fruits secs, aux olives, etc.

Sidi Bou Saïd se trouve à 20 km de Tunis. C’est un village plaisant et animé grâce à ses galeries d’art et à ses bars. Il abrite aussi des restaurants qui proposent des poissons à la Goulette. Certains établissements disposent de vieilles façades marquant l’époque de l’occupation européenne.

01. août 2013 par Sherpal
Catégories: Aperçu de la Tunisie, Guide de voyage en tunisie | 3 commentaires

Monastir, l’une des meilleures stations balnéaires de la Tunisie

Monastir accueille de nombreux visiteurs chaque année, c’est l’une des meilleures stations balnéaires de la Tunisie. Elle renferme également de nombreux attraits touristiques, dont des monuments qui évoquent son histoire. Déguster les spécialités culinaires du territoire est aussi incontournable.

La ville

Monastir est une ville côtière située sur une presqu’île au sud-est du golfe d’Hammamet. Elle se trouve dans le Sahel tunisien, au centre-est de la Tunisie et à 162 km au sud de Tunis. Monastir, Sousse et Kirouane constituent les premières colonies arabes fondées en Ifriqiya.

Elle fut fondée sur les ruines de l’ancienne ville punico romaine de Ruspina existant du 4e siècle av. J.-C. jusqu’ au 6e siècle après J-C. Elle était la cible lors des deux belligérants au cours de la guerre hispano-ottomane qui dura pendant 16e siècle.

Elle est actuellement réputée en tant que station balnéaire. Elle est marquée par ses immenses étendues de sables. Ce paysage garantit de belles promenades le long du front de mer. Entre avril et octobre, les passionnés de sports peuvent pratiquer du voilier, du jet-ski, du parachute ascensionnel, etc. Cette ville est également reconnue en tant que cité universitaire.

Les monuments

Monastir est une ville historique. Elle fut occupée successivement par les Phéniciens, les Romains, les Byzantins, les Arabes, les Espagnols et les Turcs ottomans. Les différentes invasions ont laissé des traces. Le Ribat de Monastir fut construit en 796 pour se défendre contre les attaques de la flotte byzantine. Sa citadelle est comparable à une forteresse façonnée par superposition d’édifices fortifiés. Il en résulte un style architectural fascinant pour des dimensions surprenantes. Le cimetière marin de Sidi el-Mézeri se trouve à proximité.

Lors de leur séjour à Monastir, les visiteurs peuvent partir à la découverte de la médina. Cette dernière présente des remparts avec des portes anciennes à l’image de Bab Tunis, Bab Brichka et Bab el Gharbi.

Les spécialités culinaires

Monastir est également réputée pour sa gastronomie. Il ne faut pas manquer de goûter les spécialités locales. Les hôtels et les restaurants proposent des menus phares comme le couscous au cherkaw. Un festival est même dédié pour ce plat chaque été depuis 2004.
Le poisson salé, souvent le Mulet, est aussi considéré comme un plat phare. Il est cuit à la vapeur avec des tomates pelées, d’oignon, d’harissa et de raisins secs. En général, il est consommé à l’occasion de la fête de l’Aïd el-Fitr.

21. juillet 2013 par Sherpal
Catégories: Guide de voyage en tunisie, Vacances en Tunisie | Laisser un commentaire

Kairouan, la ville sainte

Considérée comme une ville sainte, Kairouan est l’un des lieux les plus réputés de Tunisie. Elle abrite de nombreux sites touristiques reflétant son histoire. Un détour à Kairouan est alors conseillé, pour passer un séjour fascinant.

Historique de Kairouan

Sous la direction de Oqba Ibn Nafi Al Fihri, les Arabes musulmans ont fondé la ville de Kairouan vers les années 670. Leur objectif fut de disposer d’un point d’appui dans leur campagne pour la conquête de l’Afrique du Nord. Son emplacement à l’intérieur des terres fut bien choisi même si cela semblait inconfortable. Il faut savoir que l’endroit est éloigné de la côte, c’était une stratégie pour échapper aux assauts de la flotte byzantine qui contrôlait la mer Méditerranée à cette époque. Il se trouve aussi face aux montagnes qui servaient autrefois de refuge aux Berbères.

Les conquérants de la première génération ne considéraient pas les lieux propices à leurs montures et à leur nourriture. En somme, Kairouan joua un double rôle : militaire et religieux. Cette ville fut importante pour la défense des nouvelles terres conquises, mais aussi face à la guerre sainte.

Les endroits à découvrir

En visitant Kairouan, il est conseillé de découvrir en premier lieu ses rues et l’atmosphère qui y règne. Ensuite, il faut poursuivre vers la Grande Mosquée Sidi Oqba. C’est la mosquée la plus ancienne et le monument le plus représentatif de l’Islam Tunisien, ainsi que pour l’ensemble des pays du Maghreb. Elle dispose de magnifiques jardins intérieurs et d’une salle de prière dotée de 17 nefs dans la longueur. Elle présente également un mihrab datant du 9e siècle.

La vieille ville abrite également la Mosquée des Trois Portes, juste à proximité du marché aux laines. Ses façades reflètent le chef-d’œuvre caractéristique de l’art islamique. D’autres mosquées méritent aussi d’être visitées au cœur de la vieille ville. Les bassins des Aghlabides sont des réservoirs communiquant entre eux, ce qui fascine toujours les visiteurs. Ils sont datés des années 860/862.

Lors de leur séjour, les touristes pourront en savoir plus sur la fabrication des tapis appelés Alloucha. Ils sont constitués de points noués, mais non tissés et la matière utilisée est la laine de mouton ou le coton. Ils peuvent aussi être fabriqués avec du poil de chameau ou de chèvre. Les Alloucha sont réputés pour leur qualité, quelle que soit la matière première utilisée. Pour leur coloration, les artisans utilisent des couleurs naturelles.

15. juillet 2013 par Sherpal
Catégories: Guide de voyage en tunisie | Laisser un commentaire

Tozeur, une oasis au milieu du désert

Tozeur est une des villes tunisiennes qui attirent bon nombre de visiteurs chaque année. C’est une oasis située au milieu du désert, elle abrite de nombreux sites touristiques. Lors d’un séjour dans cette ville, il est aussi conseillé d’explorer ses environs.

Visiter Tozeur

La palmeraie de Tozeur est alimentée par 200 sources d’eau. Une balade à pied ou en calèche est idéale pour la découvrir. À Tozeur, il est possible de découvrir une architecture particulière. Les maisons de la ville anciennes ont un style architectural fascinant. Elles sont construites en brique d’argile qui est un matériau local très utilisé. Les façades comme celles à Ouled el-Hadef présentent des motifs en relief similaires à ceux des tapis et de la calligraphie. Ce quartier est un des plus anciens de la ville.

Le musée Dar Cheraït est le musée le plus connu du sud de la Tunisie. Elle abrite quelques salles permettant de découvrir la vie de la bourgeoisie de Tunis au cours du 19e siècle. Après la visite de ce site, il est conseillé de se rendre au lac saisonnier Chott el-Jerid ou sebkha tunisienne. C’est un point de départ pour visiter le Sahara.

Les environs

Tozeur est un lieu de départ parfait pour découvrir le Grand Sud tunisien. Parmi les lieux à explorer, il y a Nefta qui est une autre oasis très connue en Tunisie. Une belle promenade est garantie dans le Chott el jérid. Cette ancienne mer intérieure est réputée pour son paysage. Il est tout de même conseillé de faire attention aux mirages.

Douz est le point de départ pour effectuer des excursions à destination du Sahara. Les régions de Matmata et de Tataouine sont aussi intéressantes à explorer. Il est à noter qu’elles ont servi de décor pendant le tournage de la célèbre trilogie Star Wars de Georges Lucas. Les paysages lunaires liés aux habitats troglodytes de cette région sont toujours fascinants. Ces habitations souterraines se trouvent dans une roche creusée par les natifs berbères. Elles s’adaptent à la chaleur en été et au froid en hiver.

Sur les routes du Sud tunisien, les visiteurs peuvent partir à la découverte des ksour (ksar au singulier). Ce sont des villages fortifiés édifiés autour d’une ghorfa. Cette dernière est une sorte de grenier à grains. Un ksar peut rassembler plusieurs milliers de ghorfas.

05. juillet 2013 par Sherpal
Catégories: Guide de voyage en tunisie | Laisser un commentaire

← Articles plus anciens

Trouver vos hôtels sur ce site où une multitude d'hôtels dans le monde sont regroupés